Mythomane : Personne ayant une tendance plus ou moins volontaire et consciente aux mensonges et à la création de récits imaginaires.

N'avez vous jamais rêvé d'être quelqu'un d'autre ?
"Je suis mytho" vous permet de vous imaginer une autre vie et d'inventer des choses que vous n'avez jamais faites
ou que vous n'oseriez pas faire.
Jetez vous à l'eau et laissez libre cours à votre imagination.
Le 28/06/2019 à 17:23
"Allo ! ... Oui... Ah, c'est toi ! Ca va ?.... Hein ?... tu as acheté des granules ? ... Non ?!... Des problèmes avec la vésicule ? ... Merde alors ! Ah non ? ... Tu regardes un film-culte ?... Mais ?... Hein ? ... Aaaah, c'est la caniculeeeee !... Ben couvres-toi bien alors !"

 

Le 28/06/2019 à 11:39
Anthologie des râteaux d’un branleur.
Chapitre deux. Anne D.

Anne D. avait à peu près 48 ans quand j’avais l’âge du Christ. Planche à pain d’environ un mètre soixante-quinze, brune bouclée, culs de bouteille à grosse monture devant les yeux, seins dans le dos. (on était content de danser avec elle). En la revoyant je ne peux m’empêcher de penser à l’institutrice de Titeuf. Anne ne se prenait pas pour la queue de la poire alors qu’il n’y avait franchement pas de quoi. Un brin maniérée dans ses postures et ses expressions. Bref, une connasse qui m’agaçait. Nous bossions dans la même boîte.

Contre toute attente elle a ramassé un jour, une chouette biture à l’occasion d’un pot de fin d’année. J’ai un côté boy scout et comme un con, j’ai accepté de la raccompagner chez elle. Sous l’effet désinhibant de l’alcool, ma chère collègue m’a fait comprendre en chemin que j’aurais droit à un traitement de faveur une fois que nous serions arrivés chez elle. J’ai décliné poliment mais fermement et ça l’a rendue mauvaise. J’ai eu droit à tout un lot d’expressions et de comparaisons très imagées dont je croyais mon interlocutrice parfaitement incapable : je ne bandais
« que d’une », je n’étais qu’un « tireur de coups à la sauvette », un « branleur pour michetonnes de bal musette », un « va-de-la-gueule » comme tous les connards de mon engeance, incapable d’apprécier une vraie femme, etc, etc.

C’est habité par un sentiment étrange mêlant agacement et frustration que j’ai largué Anne à une station de taxis. Je me suis assuré de sa prise en charge par un asiate aussi avenant qu’une fistule anale, lui ai pourtant refilé 20 balles pour la course et j’ai fait ce que j’avais de mieux à faire : rentrer chez moi et dormir.

Sous le pauvre prétexte que j’étais assurément la dernière personne à l’avoir vue vivante, les inspecteurs Aude Veyssel et Théo Jassemin m’ont un temps soupçonné du meurtre d’Anne D. qui avait été retrouvée découpée en rondelles à son domicile.

Piste corroborée par ce putain de taxi qui s’est révélé être un faux taxi et qu’ils avaient eu un mal de chien à retrouver. Il eut été vraiment dommage de ne pas chercher à avoir quelques minutes d’entretien avec lui et le laisser tranquille dans la nature car en complément de son activité de faux taxi, il était à l’occasion, découpeur de femmes en rondelles.

Fin du Chapitre Deux.

 

Le 28/06/2019 à 10:10
Anthologie des râteaux d’un branleur.
Chapitre premier. Chantal B.

Chantal B. avait à peu près 45 ans quand j’en avais 30. Brunette élégante à lunettes de cadre, loloches toujours mises en valeur, jupe de bon goût ni trop longue, ni trop courte. Dentition du haut courant légèrement après le bifteck mais permettant tout de même d’envisager la pipe sereinement, sans craindre le scalpe du Mohican en cas de hoquet furtif. Nous bossions dans la même boîte.

Si ma proposition de lui prodiguer un coup de quéquette amical dans un cadre de bon goût et une ambiance raffinée ne provoqua pas la rebuffade que je pouvais craindre, la réponse n’en fut pas moins déconcertante :

- Bonne idée. On pourrait envisager ça chez moi un de ces soirs. Mon mari sera ravi de te ramoner le petit pendant que tu me dégusteras la case trésor. Je ne le trompe qu’en sa présence, ça évite bien des problèmes et puis comme il est un peu bi sur les bords, tout le monde y trouve son compte.
- Heu… Non désolé, ça ne va pas être possible comme ça.
- Alors retourne à tes shampooineuses de faubourg et fous-moi la paix avec tes plans cinq à sept foireux.

Fin du Chapitre Premier.

 

Le 27/06/2019 à 13:58
Ma femme refuse tout rapport sexuel, sous prétexte qu'il fait trop chaud.

Fait trop chaud. Fait trop froid. Fait trop frais. Fait trop tiède. Fait trop tempéré. Fait trop doux, trop humide, trop lourd. Il va neiger. Faire de l'orage. J'ai mal à la tête. je dois étendre une lessive. Arroser mes géraniums. Je vais chez le gynécologue demain. Je vais chez le dentiste. Je vais chez le médecin. C'est l'ouverture de la pêche. De la chasse. C'est la kermesse des écoles. C'est le passage des encombrants. C'est ma réunion tupperware. Je vais voir ma mère. Demain les enfants rendent leurs manuels scolaires. J'ai mal aux pieds, j'ai mal au dos, j'ai mal aux dents. J'ai raté mon train, j'ai pas trouvé de taxi. Je ne digère pas le fromage. Une vilaine bourrasque s'est abattue sur le toit de notre pauvre chapelle.

Va définitivement et irrémédiablement te faire mettre par toute une armée de skieurs moldaves syphilitiques, indigne ersatz de morue purulente.

A partir de maintenant, je cherche un bon vieux trou qui pue avec du poil autour, et ça va être la grande fête à mon zgeg, espère !

Te voilà prévenue, connasse.

Trous qui puent, écrivez au journal qui transmettra.

 

Le 21/06/2019 à 18:57
A tous les administrés de Champigneul-les-Fleury
(984 habitants - Département de la Creuse-Maritime).

Le maire rappelle qu'il est strictement interdit de jeter les boites de caviar dans les poubelles ménagères. Celles-ci attirent les chats et autres gastéropodes.

Les boites de caviar doivent être remis dans un sac à main chaque St Michel (29 septembre) aux agents communaux qui passeront dans les logements entre 7h30 et 16h12 (merci d'être présent chez vous).

 

Le 17/06/2019 à 15:19
Bande de petits hipsters arrogants de mes couilles, vous qui prenez un malin plaisir à casser mes couilles de gros connard d'automobiliste :

Je fistfuck votre port de tête altier, je conchie votre mépris de toutes les règles élémentaires de sécurité lorsque vous êtes au guidon de vos putains de trottinettes de merde en branche.

Neuf enculés sur dix pris au hasard parmi vous ne portent même pas un casque.

Si je n'avais pas peur d'aller ramasser ma savonnette sous les douches d'une maison d'arrêt mal famée, ma parole je prendrais un malin plaisir à en shooter un et le laisser pour mort sur le pavé.

La chaussée aux caisseux, le trottoirs aux piétons. Les trottinettes à la casse. Et allez vous faire enculer, que ce soit bien clair.

 

Le 14/06/2019 à 18:21
Offre d’emploi.

Restaurant asiatique – Bordeaux – Recherche égorgeur de blattes. CDI temps complet. 75 heures/semaine.

Description du poste : Vous serez appelé à chasser les blattes dans le restaurant, de les égorger, leur couper la tête et amener les corps au chef-cuisinier.

Profil du candidat : 11-78 ans. Sans expérience accepté. Permis PL indispensable. Connaissance parfaite du tonkinois. Connaissances en bas-breton bienvenues.

Rémunération : logé-nourri-blanchi. 75 €/mois.

Téléphoner au 06.06.09.09.01 – Demander Monsieur Tok Hué.

 

Le 07/06/2019 à 18:10
Bientôt sur vos écrans : « La vengeance du canard laqué»

Ce film narre l’histoire d’un groupe d’amis mi-communistes mi-nationalistes qui luttent armes à la main contre les japonais pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Lin Re Nô, 41 ans, ancien épongeur de thé renversé, commande ce groupe de 877 amis intimes qui ont pris le maquis dans les montagnes de Dé-Ché, au sud de Pékin en 1943. Dés les premières images, nous sommes dans l’action : un convoi de japonais est attaqué dans des gorges. Avec 11 compagnons, Lin Re Nô met en déroute 1400 féroces japonais. Seul l’un d’entre eux survit à l’assaut et prévient aussitôt le général Takaékouté Abba.

Abba rassemble 10800 hommes, 40 blindés, 50 canons, 130 mitrailleuses lourdes, 120 mortiers et part à la tête de cette troupe. Mais Lin Re Nô sera le plus fort. En pleine bataille, qui dure une heure et demie à l’écran, Il lance une tour Eiffel en métal dans la gorge du général, qui meurt sur le coup. Les japonais fuient, poursuivis par les chinois qui lancent des mines comme des discoboles.

Film à grand spectacle bénéficiant d’une distribution internationale
importante : Chou Phar Zi (Lin Re Nô), Hiro Tatable (Général Abba), Min Utay, Zou Lar, Bruce Li Jr ; avec la participation d’Albert Dupontel dans le rôle du consommateur d’opium français.

 

Le 01/06/2019 à 16:29
Le Concours Lépine récompense l’égouttoir à chamois de Monsieur Armand Einstein.

Le Premier Prix du Concours Lépine 2019 s’est vu attribuer ce samedi à
Monsieur Armand Einstein, petit-cousin au 5éme degrés du célèbre physicien, pour son astucieux égouttoir à chamois.

A quoi sert un égouttoir à chamois ?

Imaginez que vous soyez en randonnée dans les Alpes suisses et qu’un violent orage survient. Grâce à l’innovation de Monsieur Einstein, vous allez pouvoir égoutter les chamois de la façon suivante (afin de les soulager) :

1/ Sortez votre égouttoir à chamois de votre sac à dos ;

2/ Attirez l’animal dans le filet en matière synthétique posé au sol ;

3/ Piquez la bestiole afin de l’endormir ;

4/ Grâce à la mini-grue en kit d’une hauteur de quatre mètres , remontez le filet avec le chamois à l’intérieur;

5/ Mettez en route le moteur à essence. Le filet commencera à tournoyer à une vitesse remarquable, égouttant ainsi l’animal.

Au bout d’une minute, vous pourrez constater que l’animal séchera bien plus vite que s’il n’avait pas bénéficié de votre intervention.

 

Le 30/05/2019 à 18:52
Le chanteur Hervé Vilard se produira

- à la maison de retraite de Beaulard-le-Porc le 15 juin, à 17h30;

- à l'association des anciens de la bataille de Ho-Cao-Min (Indochine) le 22 septembre à 14h00, à Cintré-les-Tours;

- à la foire internationale de Ruchet-en-Fleury le 3 novembre à 11h15.

Hervé Vilard interprétera quatre des titres de son nouvel album :

- Toi,
- Moi,
- Nous,
- Je tu il nous vous ils.
<<- Page Précédente
Page 2 / 322
Page Suivante ->>
Aller à la page