Mythomane : Personne ayant une tendance plus ou moins volontaire et consciente aux mensonges et à la création de récits imaginaires.

N'avez vous jamais rêvé d'être quelqu'un d'autre ?
"Je suis mytho" vous permet de vous imaginer une autre vie et d'inventer des choses que vous n'avez jamais faites
ou que vous n'oseriez pas faire.
Jetez vous à l'eau et laissez libre cours à votre imagination.
Le 19/05/2020 à 16:14
Salut à toutes et tous !

C'est Yann-Fanch de Bourbon-Valois,de Versailles-sur-Brest !

Je suis toujours vivant, et pas de virus pour l'instant. Je prie le Diable, seul créature existante de toutes ces mythologies pitoyables.

Bon, j'ai un petit service à vous demander. Voilà, je cherche un coucou(pendule) où le coucou qui sort a été remplacé la tête d'Adolf Hitler.

Cette appareil a été produit de 1938 à 1941 par la société Bestagenquejtate et Kronenburg, de Munich. La production a cessé quand l'usine a été détruite lors d'un bombardement de l'aviation anglaise (cible prioritaire).

Il n'a existé que 42 de ces coucous, car la tête d'Adolf était en diamant et rubis pour les yeux (produit de luxe). Je sais que seul le coucou numéroté 33 n'a pas été détruit lors de la chute du IIIème Reich. Mes infos : les services secrets russes (j'y ai beaucoup d'amis). Le coucou 33 a été ramené à Staline, comme trophée de guerre.

Depuis la mort de ce grand défenseur de la Démocratie, nul ne sait ce qu'il est devenu. Donc, je voudrais qu'une connaissance du glorieux président Poutine me contacte au plus vite. Je pense que ce dernier doit avoir des infos. Je veux à tout prix cette pendule; j'en ai vu des photos et elle me parait gracieuse.

Je vous laisse; l'infirmier vient me donner mes pilules et faire ma piqure. Donc, mon téléphone : 01.33.33.33.33. Vous aurez ma standardiste, que je prête aussi à mes copains de résidence spécialisée. Aaaah !!! Ah non !!! Pas l'infirmier chinois ! Il va me découper en morceaux et me mettre dans son wok !!!

 

Le 15/04/2020 à 10:31
Salut ! C'est Yves-Yves Le Godinec, de Brest. Je donne enfin des nouvelles. J'espère que vous allez bien, l'Inconnu ! Ici, ça va; le virus ne s'attaque pas trop à la Bretagne.

Je voulais dire que j'organise via Internet un grand festival de musique rock, pour remplacer tous ceux annulés.

Donc, le 11 mai, date de la Déconfiture, à partir de 15h00, sur concert-virtuel@rock@mandarine.fr

* Les Slibars, avec leur tube "La culotte de ma soeur";

* Jo Ny, le célèbre rocker coréen du Nord en exil;

* Racaille 7-8, le fameux groupe versaillais;

* et en vedette, à partir de 23h00, Jean-Gildas Dupont, le sosie vocal d'Hervé Vilard.

Bonne écoute à tous !

 

Le 12/02/2020 à 16:24
Salut ! Depuis le temps ! C'est Jean-Gildas Le Chronomec, de Kerloskanec (Finistère).

Je suis parti pendant deux mois en voyage (ce qui explique mon absence de ce site) au Bou-Yi.

Le Bou-Yi est une région historique de la Chine. C'est aujourd'hui un état indépendant depuis 1949, date de la proclamation de la Chine communiste. Mais Pékin a tout fait pour que personne ne le connaisse. Et les communistes n'ont pas réussi à le conquérir.

Le Bou-Yi mesure 55.000 km2 (soit 1/10ème de la France) pour 2 milliards d'habitants. Comme la place a commencé à manquer dés le 10ème siècle, les bou-yistes ont bâti des immeubles de plus en plus hauts. Le plus grand gratte-ciel du pays a actuellement 1894 étages. Avec ascenseurs à ressorts en fibre de cytélomilique argenté.

Sinon, la population ne mange pas. Les vivres manquant dans le passé, le corps des bou-yistes se sont transformés. Ils n'ont plus d'estomac et tout le reste. Les maladies ont disparu. Donc, les seules activités sont de produire de l'électricité en pédalant, afin de recevoir sur les téléviseurs les 1688 chaines du pays (Les gens regardent la TV toute la journée) ou de rajouter des étages aux immeubles.

Les chinois n'ont jamais pu conquérir le pays car le minimum d'altitude de ce bled est de 14566 mètres.

 

Le 22/01/2020 à 17:18
Monsieur Jean Grill, Président du Club des Vieilles Branches de Ploubec-sur-Vilaine, informe que le barbecue prévu pour le dimanche 26 janvier au terrain de pétanque est reporté en raison du froid et des risques de pluie.

Nous rappelons que ce barbecue, qui aura lieu à une date ultérieure, a été déjà reporté 23 fois, compte-tenu de la météo instable sur la Bretagne.

 

Le 09/12/2019 à 18:47
Je me présente : Jean-Yann Gourvennec.
Agent exclusif du REVULSIFF pour la France.

Dérivé du Revulzar, mis au point par le Docteur Rudolf Braun, de l'Université de Iéna en 1943, REVULSIFF, composé d'extraits de ronces, de houx, d'orties, d'urine de chamois et de Prozépotassiol de mercure, assurera à votre jardin une parfaite sérénité. Loin de vous les limaces, pucerons et autres nuisibles. Vos fleurs et légumes pousseront à l'abri de ces indésirables.

Le REVULSIFF se trouve dans toutes les jardineries en bidon de 25, 75 ou 100 litres. Une combinaison et un masque sont fournis gratuitement avec le produit. L'Ecologie, notre principale préoccupation.

 

Le 03/12/2019 à 11:57
J'aime manger du bois.

 

Le 03/11/2019 à 17:39
Diner du 3 novembre 2019

Maison de retraite de la Noblesse Française de Viroflay.

****

Velouté d'asperges dans sa mare de jus de caviar

Friand aux 52 fromages

Truite à la Schubert (roulée dans la farine de manioc du Mali)

Jambon blanc aux truffes et oeufs de caille, accompagné de sa purée de limace aux 3 épices

Fantaisie de fromages monégasques

Yaourt nature sucrée

Donuts à la Simpson

***

En fin de repas, la vicomtesse Laure de Saint-Chamois interpréta des chants lithurgiques, accompagnée à l'accordéon par le duc de La Déche.

 

Le 30/10/2019 à 16:23
Salut ! Heureux d’être de retour parmi vous ! C’est Yann-Yvon Bien, de Plouëc-sur-Vilaine !

Je reviens d’Inde, où j’ai pu rencontrer Shram Sik Ghanda (de Bombay), qui affirme être le fils de Shiva. Il se fait appeler dans la vie courante Shivi. Il a 51 ans âge terrestre, et il est confiturier-mareyeur. Son magasin se trouve entre le 3ème et le 4ème bouchon, avenue Indira Ghandi.
Il a environ 143 adeptes actifs… ah, 342 en fait ; l’un d’eux vient de tomber du toit d’un train. Pauvre gars !
Shivi préconise aux 1.400.000.000 indiens le retour aux sources. Mais vu qu’elles sont bien polluées, je me demande ce que ça va donner.
Je vous enverrai des nouvelles de Shivi, fils de Shiva, dès que j’en aurai.

 

Le 16/09/2019 à 18:32
Salut ! C'est Jean-Erwan Kervallec, de Sainte-Galette-Bretonne-sur-Odet !

Pas eu le temps de venir vous voir depuis un moment. Je suis en train avec des copains de monter un groupe de rock-punko-celto-country. Il s'appellera "Les Rolling Menhirs".

On a un problème : y'a pas un qui connait la musique. Et pour les paroles, les copains n'ont pas fait de grandes études.

Y'a bien moi qui peut sortir quelques phrases fortes comme "Enfer est cette société; Arrête arrête de faire chier !".

Donc, on a demandé à Nolwenn Leroy de nous aider. Mais elle est encore plus nulle ! Ben oui, elle fait que des reprises !

"Tu es belle, Nolwenn Nolwenn, tu me fais d'l'effet;
Mais t'es nulle, Nolwenn Nolwenn, oui t'es nulle à chier !"

 

Le 29/08/2019 à 17:26
La disparition (hihihi…voilà que je prends pour Georges Fennec !)

Où était passé Pierre ?

Nul ne l’avait vu depuis trois jours. Sa mère attendait comme tous les soirs ce vieux garçon de 46 ans, à 19h00. L’heure de la soupe ! C’était un mardi. Et toujours pas de Pierre à 20h30.
Elle avait téléphoné au « Perroquet albanais», le bar de la commune, où parfois
son fils s’attardait avec un ou deux camarades de travail du Garage du granit. Mais pas de Pierre au bistrot. Elle contacta ses deux filles, en pensant qu’il serait peut-être allé voir l’une d’elle. Mais non. Thérèse commença à s’angoisser.

Ce vendredi soir, Jean-Firmin, marin pêcheur, sonna à la porte de la vieille femme, vers 18h30. Elle fit asseoir Jean-Firmin, lui servit un verre de rouge.
« Thérèse, je te jure. Je viens de voir Pierre sur un rocher, près de la plage. Il s’est levé à un moment. Je l’ai suivi discrètement. Tiens, sers-moi un autre où tu ne sauras pas la fin…et donc, il se leva du rocher, puis se rendit à la carrière. Il se coucha comme un chien sur le dos. Il gueulait « Pierre est sur les pierres ! Pierre est sur les pierres ! Le patron de la carrière est sorti voir ce qu’il se passait, et ton fils a déguerpi ».
Jean-Firmin termina son récit par une série de rots puants. Thérèse se mit à crier : « Qu’est ce que tu me racontes là, ivrogne ?! T’es venu me voir rien que pour te rincer le gosier chez moi ! Sors d’ici de suite. »
Le pêcheur ne se le fit pas dire deux fois. Il quitta la maison en trottinant et en émettant un rire débile.

Je ne saurais vous décrire l’état de la pauvre femme suite au passage de ce Jean-Firmin, bon à rien et mauvais à tout. Et je clôturerai ce récit angoissant, ce thriller débile sentant bon le terroir en vous racontant ce qu’était devenu Pierre.
Le mardi, avant de quitter le travail, il ressentit une envie de grosse commission . Il se précipita aux WC et se soulagea. Mais en voulant quitter les toilettes, il y resta enfermé : le loquet était coincé ! Il resta enfermé ainsi les mercredi, jeudi et vendredi. Nul ne pouvait entendre ses cris, car le patron du Garage du granit avait capitonné les lieux afin que l’on ne puisse entendre les émissions sonores intimes des gens. Comme le personnel était entièrement masculin, qu’il allait pisser toujours dehors et qu’aucun employé n’avait ressenti le besoin d’aller chier pendant trois jours, le pauvre Pierre dut attendre le samedi matin. Son patron passa rapidement au garage pour terminer une voiture, et une envie violente l’obligea à se rendre aux toilettes (il avait bu de la vinasse la veille). Et il retrouva son employé, en train de s’abreuver dans la cuvette.

Fin.
 
Page 1 / 323
Page Suivante ->>
Aller à la page